Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2012

Joyeuses Fêtes

     La délégation Bourgogne vous souhaite

20121225joyeuses-fetes.jpg

et vous donne rendez-vous en 2013

Voyager Autrement

20121214Florence-et-Sylvie.jpg Sylvie Massart et Florence Archimbaud  ont, pour notre plus grand bonheur, présenté leurs itinérances, ce 14 décembre 2012, reçues par Femmes 3000 Bourgogne, sous le Haut Patronage du Sénateur Maire F. Rebsamen, représenté par Nelly Metge, Adjointe déléguée à l'Emploi, l'Insertion et à l’Économie Sociale et Solidaire.

La Ville de Dijon a mis à disposition les belles Cuisines Ducales , lieu idéal  pour le récit d'épopées.

Martine Chomard, Présidente de Femmes 3000 Bourgogne, ayant remercié la Ville pour son hospitalité, et le public pour sa présence, a rappelé en ouverture, que la mise en valeur des talents et des compétences, l’égalité des chances, et l'encouragement de la prise de risque, étaient le motto de Femmes 3000.

Cela a  permis à Nelly Metge  de dire joliment que  l'expérience unique des deux conférencières était preuve d'audace. Elle a remarqué que  pour les personnes malmenées par la société, son quotidien, cette initiative nomade, demandait, courage et maîtrise du risque. C'étaient exactement les qualités qu'elle retenait pour donner espoir au public solidaire.  

20121214assemblee1.jpgPour l'audience nombreuse et très attentive, tout semble parti d'un rêve. Un beau jour de mars 2000, le départ est devenu pour Sylvie et Florence, mieux qu'une nécessité, une évidence.

Nos deux conférencières « décident de fêter le nouveau millénaire par un tour du monde à vélo, sans sponsors, sans moyens logistiques hors du commun, sans expérience des voyages, ni du vélo. Cette  expérience dure cinq ans et trois mois, des hautes latitudes du Cap Nord à la Patagonie en passant par les pistes sahariennes, les hauts cols de l’Himalaya ou les routes encombrées de l’Inde. » L’adaptation et la disponibilité sont les maître-mots de ce voyage, tant dans les rencontres humaines, que dans leurs conditions de vie et de circulation à vélo.

Elles découvrent en chemin le Japon, ses îles et ses pèlerins qu'un bouddhisme exigeant, font marcher en boucle toujours et encore pour le pèlerinage de Shikoku. Elles y retournent et marchent elles aussi : il faut les entendre vous conter cette pratique du o settai. 

Leur plus récent voyage : départ le 17 septembre 2011 pour les chemins de Compostelle et les 4000 km Aller/Retour à pied depuis Dijon par la voie de Vézelay puis par celle du Puy en Velay. Elles sont à Cîteaux mi-février 2012, aux marches de Dijon.

20121214assemblee2.jpgLeur conférence à deux voix, sur fond d'images venues  du monde ou de la montagne de Vézelay, emmène l'auditoire dans  une marche hors du temps, le temps qui pourtant rythme leur mouvance, y compris quand elle en perdent les repères. Sans religiosité particulière, mais en quête des autres et de soi.

Les chants Grégoriens, les cithares, les voix d'Iran ou de Bamako sont à la fois le fond sonore et l’écho de leur périple.  Sylvie Massart et Florence Archimbaud  ne sont pas tentées par l'ailleurs, et pas en rupture : elles reviennent à leurs amis, à leur famille, pour mieux repartir. Elles disent que le voyage peut être immobile, et dans tous les cas démarre en bas de chez soi.

Laissons le dernier mot à Marguerite Yourcenar  dans ses Mémoires d'Hadrien : "Peu d'hommes aiment longtemps le voyage, ce bris perpétuel de toutes les habitudes, cette secousse sans cesse donnée à tous les préjugés"

Elles citent volontiers ce passage, mais justement, elles sont deux femmes à l'intense volonté. Restez à leur écoute : elles embellissent la vie, la leur, la vôtre.

Des liens très utiles :
http://www.detoursdumonde.sitew.com/#Livre.A

http://www.detoursdumonde.sitew.com/#DVD.B

29/11/2012

Voyager autrement - 14 Décembre 2012

Prochaine rencontre débat:

20121214affiche.jpg


Soirée Pasta

20121119pasta.jpgLe 19 Novembre 2012, les membres de notre délégation sont venues découvrir dans une ambiance ludique et gustative le monde des pâtes italiennes chez notre hôte, OLIO &FARINA.

Patrizio AVELLA, notre intervenant italien, nous a conté l’histoire « Della Pasta » de son origine à nos jours.

 

 

Pour débuter sa présentation, Patrizio a demandé à l’auditoire, de se prêter à un jeu test :

« Dis-moi quelles pâtes tu manges et je te dirai qui tu es ».

Qu’est qu’une pâte : Un aliment à base de semoule  de blé dur mélangé à de l’eau avec parfois ajout d’oeufs. Elles sont sèches ou fraîches, farcies ou non, au blé entier ou aux légumes.

Qui est l’inventeur des pâtes ?

Pour de nombreuses sources Marco Polo  aurait rapporté les pâtes de Chine en Italie au 13ème siècle. Mais en analysant l’histoire on découvre que les pâtes existaient bien avant.

Les Grecs et les peuples du Moyen -Orient produisaient et consommaient des pâtes. Les Romains  consommaient  en particulier une sorte de large nouille appelée « laganon ». Le savoir nécessaire à la production des pâtes sèches a été introduit entre le 9ème et le 11ème siècle à Palerme par les arabes.  Dès le Moyen Age, la Sicile est célèbre pour la production de ses pâtes et la Ligurie se spécialise dans l’exportation. Les corporations de fabricant de pâtes naissent à partir des années 1500.  De grands moulins et de nombreuses maisons ont vu le jour à Naples. Les « macaronis » sont le plat emblématique des napolitains. Dès le 17ème siècle, les pâtes sont connues dans toute l’Italie et consommées par des personnes de toute condition. Chaque village avait sa spécialité ce qui explique la grande variété de pâtes. Il existe de nos jours plus de 500 noms et plus de 250 formes différentes selon le lieu géographique de la Péninsule, la culture locale, les récoltes locales et la tradition culinaire. Jusqu’au 18ème siècle, les pâtes étaient consommées nature ou avec du fromage. Au cours du temps diverses recettes ont été élaborées.

 D’artisanale la fabrication des pâtes est devenue industrielle. La croissance de l’industrie est rapide et à la fin du 19ème et début du 20ème siècle le commerce des pâtes se fait dans le monde entier.

Contrairement aux idées reçues, les pâtes ne font pas grossir et sont un passage obligé des sportifs avant l’effort.

L’Italie détient toujours la palme, en termes de gamme de pâtes et de consommation. Cet aliment de base a traversé le temps et nourri au cours des siècles riches et pauvres.

Le résultat du test au cours de la dégustation des pâtes, préparées par nos hôtes, clôt  la soirée dans une ambiance chaleureuse où les rires et la bonne humeur étaient de mise.

08/10/2012

Patrimoine au féminin - 19 Septembre 2012

Pour sa rentrée, la Délégation Femmes 3000 Bourgogne avait choisi de présenter, en  partenariat avec La Banque Barclays de Dijon. le thème:

                                          « Le Patrimoine au Féminin »

                                                           

 20120919barclaysb.jpgC’est au 14 Place des Ducs de Bourgogne, qu’Astrid SOBOLE Directrice de l’Agence BARCLAYS, nous a accueilli et offert un cocktail à l’issue des interventions.

 

Mme Sylvie ROCHU, fiscaliste Barclays et Mr Jean Yves PARRAS, Ingénieur patrimonial Barclays nous ont retracé quelques grandes dates marquant le passage de la femme   « Incapable juridique» de 1804 à la femme d’aujourd’hui, libre de la gestion de ses biens depuis 1985 en passant par l’assouplissement de la législation en 1907 sur la disposition de son salaire et en 1938 le droit d’ouvrir un compte bancaire.

Puis les régimes juridiques liant le couple ont été expliqués avec précision, exposant pour chacun, avantages et inconvénients pour la femme, selon que soit choisi –le Concubinage-le Pacs ou le Mariage rappelant que, pour ce dernier, le choix du régime matrimonial  aura son importance.

Nos intervenants ont également fait un rappel des nombreux réseaux féminins ayant vu le jour au cours des décennies et apporté leur pierre à cet édifice d’indépendance juridique et fiscal.

 

20120919Garcinb.jpgSi aujourd’hui les femmes sont attentives à la gestion de leurs biens personnels et /ou familiaux, Mme Marie Thérèse GARCIN, passionnée d’histoire de la Bourgogne, guide et conférencière à L’Office du Tourisme de Beaune, nous a rappelé que quelque soit le siècle, des femmes avisées, princesses ou paysannes, ont fait prospérer ou ont contribué à valoriser les patrimoines. Elle nous a fait remonter le temps dans le Patrimoine féminin historique avec : 

La Légendaire Marguerite de FLANDRES (1350-1405) Duchesse de Bourgogne, qui a fait de la Bourgogne ce qu’elle est aujourd’hui tant en architecture qu’en gastronomie et vignobles.

Marguerite GUERIN (1816-1887) gardienne d’oies à VERJUX, devenue Mme  BOUCICAUT, créa avec son mari le concept de "Grand magasin" après leur association avec les Frères Videau  en 1852  par la transformation de la boutique "Le Bon Marché". Des techniques de vente révolutionnaires pour l’époque furent mises au point. Elle apporta son concours financier à de multiples causes et constructions.

Annette BOUTIAUT née à Nevers devint la Mère  POULARD au Mont St Michel.

Mais aussi quelques contemporaines parmi de nombreuses bourguignonnes peuvent être citées :

Simone ROZES qui fut la 1 ère Présidente à la Cour de Cassation.

Adeline GRATTARD, devenue à Paris un des chefs de cuisine reconnue par ses pairs. Catherine TROUBAT gère l’entreprise familiale « Les Anis de l’Abbaye de FLAVIGNY » (petit bonbon né en 1591).

Catherine PETITJEAN-DUGOURD  dirige la société «MULOT et PETITJEAN» entreprise née en 1796.

Bien d’autres femmes nées dans notre région apportent leur concours à la consolidation de notre patrimoine et mettent au service de la Bourgogne où qu’elles soient, leurs compétences et leurs passions.

20120919soireeb.jpg


 

05/09/2012

Le patrimoine au féminin - 19 septembre 2012

20120401logobourgogne.jpg 

 barclaysweb.jpg

     

                 La Délégation « Femmes 3000 Bourgogne » et

                               Astrid SOBOLE, Directrice de la Banque BARCLAYS Dijon

 

                                    Ont le plaisir de vous convier à la Rencontre-Débat :

"Le patrimoine au féminin"

Le Mercredi 19 Septembre 2012 à 18h45

Banque Barclays

14 Place des Ducs de Bourgogne

21000 - DIJON
Plan d'accès


Avec la participation de :

Sylvie ROCHU : Fiscaliste de la Banque BARCLAYS

Marie-Thérèse GARCIN : Guide – Conférencière

Jean-Yves PARRAS : Ingénieur Patrimonial

 A l’issue des interventions, une coupe de champagne vous sera offerte.

 Profitez de cette rencontre pour faire découvrir la Délégation « Femmes 3000 Bourgogne » à vos amis et connaissances.

Merci de confirmer votre présence par retour de mail à :

martine.chomard@femmes3000.fr 

 

22/07/2012

Nouvelle promotion de Femmes 3000 récipiendaires des Palmes du Bénévolat le 14 juillet 2012

La Fédération Femmes 3000 a le plaisir de vous présenter les trois nominées par la Fondation du Bénévolat qui vont recevoir les Palmes du Bénévolat.
 
2012 officialisation D. Bourgogne 031.jpgDélégation Bourgogne : Brigitte Allard Latour
ND.jpg
Délégation Côte Basque : Mercédès Coinchelin et Florence Samson

Florence22.JPG

Outre leurs cursus professionnels familiales elles ont choisi un engagement bénévole associatif et personnel qui ne laisse personne indifférent.
Cette distinction, récompense leur engagement fidèle au service des autres. Elle vient couronner leur dévouement et leur brillant parcours.
 
La Fédération Femmes 3000 est très fière de les compter parmi elle
 
Line Pierné
Présidente Nationale
Fédération Femmes 3000

22/06/2012

Annonce du Challenge des Amazones

L'unique challenge karting 100% féminin de Bourgogne se déroule à Dijon-Prenois !

Le karting Dijon-Prenois met en place pour la seconde année consécutive le challenge des Amazones . Venez découvrir ou redécouvrir la magnifique piste karting de Dijon-Prenois et qualifiez vous pour une grande finale tout en passant un agréable moment dans un cadre exceptionnel.

Chaque féminine bénéficie d'un tarif spécial sur sa session de karting, une session pour vous qualifier suffit, plusieurs pour faire tomber le chrono  et à vous les cadeaux !

Seules conditions à respecter :  être âgée d'au moins 16 ans et être non titulaire d'une licence FFSA.

Les pilotes sélectionnées seront invitées à une grande finale le 14 octobre 2012 avec à la clé de nombreux lots ( séjour en balnéothérapie, abonnements en clubs de sports, produits de beauté...) , de nombreuses animations et bien d'autres surprises encore !

Femmes 3000 Bourgogne, partenaire du Challenge des Amazones vous convie à participer nombreuses dès maintenant aux qualifications sur le Circuit de Karting de Dijon-Prenois.

20120621annoncechallenge.jpg

13/06/2012

05-06-2012 De la carrière policière à la carrière littéraire

Le 5 Juin, Femmes 3000 Bourgogne a reçu au Restaurant OLIO & FARINA,Danielle THIERY,une des premières femmes commissaire divisionnaire de France aujourd’hui auteur de romans et de documentaires policiers.

Avec verve et entrain , Danielle THIERY, nous a relaté son parcours, illustrant le thème choisi :

        « Itinéraire d’une bourguignonne : De la carrière policière à la carrière littéraire »

20120605presidenteauteur.jpgDanielle THIERY est née en Bourgogne, dans un petit village de Côte d’Or dans une famille d’agriculteurs. Son père est entré dans la Police en 1945 et est, avec Marcel Avril, à l’origine de la première méthode de self-défense à l’usage des policiers (étudiée à l’école de Beaujon puis à Saint-Cyr…)

Ecole primaire à Plombières, puis secondaire à Dijon, lycée de « jeunes filles » Marcelle Pardé, elle obtient son Bac Philo, puis choisit le droit et conduit en même temps une formation d’éducatrice spécialisée pour financer ses études. Elle travaille dans plusieurs établissements pour enfants en difficulté ou pré-délinquants (on disait ça à cette époque). Puis Mai 1968 éclate et vient tout chambouler .C’est l’arrivée à PARIS. Début 1969, mariage précipité  un enfant s’annonce,Un avis de concours tombe sous les yeux de son père : la police recrute des femmes, officiers de police adjoints ! Intéressée elle s’inscrit. Il y a quinze postes pour les femmes sur les 500 du concours ! 4 femmes pour une vingtaine de collègues… C’est la révolution dans les rangs des brigades centrales de la Sûreté urbaine de Lyon  !

Très vite lui sont proposées des « missions » d’infiltration pour les stups et les mœurs. Les résultats sont concluants et c’est l’intégration à  la brigade des stupéfiants (toujours en SU) en novembre 1970.

Après cinq ans d’exercice, en 1973 elle est nommée chef à  25 ans…En 1975 ,après concours, elle obtient le poste d’Inspecteur principal  puis en 1976 réussit le concours de Commissaire. Une formation , un stage et un enfant plus tard ,sortie de l’école et choix de la PAF, après avoir perdu 30 places à cause de sa grossesse…Ce choix  qu’elle ne  regrettera pas la conduira de l’Aéroport Saint Exupéry (lyon) à la SNCF pour gérer les questions de sécurité et lutte contre le de terrorisme dans l’aérien et le ferroviaire.

 En 1992 élue au Syndicat des Commissaires elle devient secrétaire général adjoint.

EN 1994, l’équipe de Christian Blanc lui demande de venir travailler au sein de leur entreprise pour "relooker" et diriger le service de sûreté. Ce pourrait être un départ sans retour et elle hésite. Finalement elle intègre la compagnie en pleine crise, avec le détournement de L’Airbus à ALGER. En 1998 c’est le départ d’Air France après bien des aventures. En l’absence de propositions intéressantes elle reste dans son statut de « déporté », cette fois mise à disposition de France Telecom.  En 2004 elle rejoint la Poste. Cette fois en disponibilité.

Fin de carrière en janvier 2008 après 38 ans de vie policière ou presque…

20120605daniellethiery.jpgEn parallèle à sa fonction professionnelle intense , le désir d’écriture s’est installé dans sa vie dès 1990. C’est dans les romans policiers et les documentaires qu’elle retrace les réalités de son métier. Quand Danielle THIERY prend la tête de la brigade des trains elle savoure la coîncidence, son arrirère- grand mère, enfant trouvée  à la Gare de DIJON (d’où son nom) lui donne l’envie d’enquêter sur son aîeule. Ce sera son premier roman « La petite fille de Marie Gare »  qui lui apportera la récompense avec le Prix Bourgogne en 1997 puis suivront le Prix Polar  et le Prix Charles Exbrayat en 1998 pour « Mises à Mort ». Avec la série « Quai n°1 » elle découvrira le monde télévisuel. Une douzaine de romans , des récits et de nombreuses activités autour de l’écriture lui permettent de poursuivre la voie qu’elle s’était choisie et qu’elle n’a jamais regrettée.

10/06/2012

31-05-2012 Interview Martine Chomard

La genèse de la délégation femmes 3000 Bourgogne lors d'une émission sur France Bleue Bourgogne par la présidente de la délégation. Une petite tranche de vie.