Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2013

Edition 2013 des Trophées Femmes 3000 : 15/11/13, 19h, Sénat (Paris) : inscrivez-vous !

Attention, le nombre de places est limité

Bando Amiando.png

Evénement privés - organisation d'événements en ligne avec la billetterie d'amiando

 

Si vous souhaitez régler par chèque, c'est possible. Cliquez ici

Les beaux combats des femmes de Djerba. Djerba Entreprenariat au Féminin , 08/2013

Les beaux combats des femmes de Djerba

Par Marie-Georges Fayn

 

Elles s’appellent Sonia, Corinne, Maha, Isabelle, M’barca, Chiara et Besma. Signes distinctifs, elles sont dirigeantes d’entreprise, djerbiennes de naissance ou d’adoption et ont accepté de répondre à l’invitation d’une française venue passer ses vacances familiales pour la 1ère fois à Djerba. Ne se satisfaisant pas de la formule autarcique proposée par son « hôtel club all inclusive » Marie-Georges a voulu entrer en contact avec les habitants du seul pays au monde à avoir connu une révolution sage. Pour créer ce lien, elle a fait appel à la radio libre locale, Ulysse FM afin d’entrer en relation avec les personnes dont elle se sent la plus proche, les femmes en situation de responsabilité ; elle-même étant à la tête d’une agence de communication en France. Sa requête bien qu’exotique a reçu un accueil très favorable de la part de Kamel Henchiri, directeur d’Ulysse FM qui partage la même conception des médias à la fois organes d’information et créateurs de liens. Pour lui, les  touristes, principale source de revenus de l’île, ont plus à apporter que leurs devises. Ils doivent être considérés comme des gisements de talents, de savoirs, d’initiative qui peuvent enrichir Djerba à condition de bien préparer leur venue. Voilà pourquoi il a volontiers connecté la vacancière à une association qui promeut une citoyenneté généreuse : Djerba Solidarity and Development* présidée par Taha Bouchaddakh, professeur de français, attentif et engagé dans de nombreux projets humanitaires et écologiques.

Et c’est ainsi que le 13 août 2013, journée de la fête des femmes à Djerba, se tenait la 1ère conférence de Djerba : Entreprenariat au Féminin. Autour d’un café, 7 femmes accompagnées d’Imen, journaliste à Ulysse FM et d’Amel étudiante en architecture, expliquaient à une française toute ouïe comment elles avaient  traversé la révolution de 2011. Elles ont confié leurs espoirs et leurs craintes et imaginé de possibles pistes de coopération. Paroles de femmes…

Lire la suite

08/10/2013

Diner Causerie sur la gastronomie - 24 Septembre 2013

 

FrancoiseColin.jpg


A la tête du restaurant « Le Pré-aux-Clerc » de 1958 à 1987 avec son mari, Henri COLIN, puis seule, Françoise COLIN sait ce que « cuisiner et recevoir signifient ».

 

Passionnée par l’art culinaire bourguignon, elle est l’auteur de nombreux ouvrages émaillés d’anecdotes historiques et personnelles.

 


Conquise par un personnage imaginaire créé en 1924 par Marcel ROUFF, journaliste, écrivain et ami de Curnonsky, Françoise Colin remet à l’honneur cet auteur oublié dans son livre « Et Marcel ROUFF créa Dodin-Bouffant » reprenant ce magistrat gourmet dont l’unique passion est la table et la gourmandise.

Pour accompagner notre soirée deux recettes mythiques et imaginaires  tirées de l’ouvrage seront adaptées à nos papilles : Le consommé Adèle Pidoux et le Pot-au­-feu Dodin-Bouffant transformés par le Chef Eric BRIONES du restaurant «  Les Trois Ducs » en Consommé dans l’esprit de la Soupe VGE et le Paleron cuit comme le Pot-au-Feu. D’autres friandises salées et sucrées agrémentèrent ces plats pour le plus grand plaisir de l’auditoire attentif et gourmet.

Pour notre intervenante la Gastronomie ce n’est pas « l’abondance et l’excentricité » mais « l’alliance du bon vin et du bon plat », raffinés et sans excès.

Le terme GASTRONOMIE fut créé par un poète du 19ème siècle, Joseph de BERCHOUX et le mot gastronome n’entra à l’Académie Française qu’en 1825.

Françoise COLIN fut honorée de plusieurs décorations dont parmi elles : le titre de Chevalier des Arts et des Lettres ; Officier de l’Ordre national du Mérite et plus près de notre terroir,  Officier-Commandeur de la Confrérie des Chevaliers du Tastevin.

Nous remercions Françoise COLIN pour son intervention. Nous  saluons son dynamisme mis au service de la gastronomie et de l’art culinaire bourguignon, permettant de promouvoir et mettre en valeur nos recettes qui, du Poulet Gaston Gérard à la tourte de canard Henri COLIN, en passant par les escargots, les œufs en meurette et le bœuf bourguignon, ont fait passer notre cuisine traditionnelle à une renommée nationale et internationale.

Nous remercions Eric BRIONES pour la qualité de son accueil et de ses mets.

trio.jpg

Françoise COLIN - Eric BRIONES - Martine CHOMARD