Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2012

Voyager Autrement

20121214Florence-et-Sylvie.jpg Sylvie Massart et Florence Archimbaud  ont, pour notre plus grand bonheur, présenté leurs itinérances, ce 14 décembre 2012, reçues par Femmes 3000 Bourgogne, sous le Haut Patronage du Sénateur Maire F. Rebsamen, représenté par Nelly Metge, Adjointe déléguée à l'Emploi, l'Insertion et à l’Économie Sociale et Solidaire.

La Ville de Dijon a mis à disposition les belles Cuisines Ducales , lieu idéal  pour le récit d'épopées.

Martine Chomard, Présidente de Femmes 3000 Bourgogne, ayant remercié la Ville pour son hospitalité, et le public pour sa présence, a rappelé en ouverture, que la mise en valeur des talents et des compétences, l’égalité des chances, et l'encouragement de la prise de risque, étaient le motto de Femmes 3000.

Cela a  permis à Nelly Metge  de dire joliment que  l'expérience unique des deux conférencières était preuve d'audace. Elle a remarqué que  pour les personnes malmenées par la société, son quotidien, cette initiative nomade, demandait, courage et maîtrise du risque. C'étaient exactement les qualités qu'elle retenait pour donner espoir au public solidaire.  

20121214assemblee1.jpgPour l'audience nombreuse et très attentive, tout semble parti d'un rêve. Un beau jour de mars 2000, le départ est devenu pour Sylvie et Florence, mieux qu'une nécessité, une évidence.

Nos deux conférencières « décident de fêter le nouveau millénaire par un tour du monde à vélo, sans sponsors, sans moyens logistiques hors du commun, sans expérience des voyages, ni du vélo. Cette  expérience dure cinq ans et trois mois, des hautes latitudes du Cap Nord à la Patagonie en passant par les pistes sahariennes, les hauts cols de l’Himalaya ou les routes encombrées de l’Inde. » L’adaptation et la disponibilité sont les maître-mots de ce voyage, tant dans les rencontres humaines, que dans leurs conditions de vie et de circulation à vélo.

Elles découvrent en chemin le Japon, ses îles et ses pèlerins qu'un bouddhisme exigeant, font marcher en boucle toujours et encore pour le pèlerinage de Shikoku. Elles y retournent et marchent elles aussi : il faut les entendre vous conter cette pratique du o settai. 

Leur plus récent voyage : départ le 17 septembre 2011 pour les chemins de Compostelle et les 4000 km Aller/Retour à pied depuis Dijon par la voie de Vézelay puis par celle du Puy en Velay. Elles sont à Cîteaux mi-février 2012, aux marches de Dijon.

20121214assemblee2.jpgLeur conférence à deux voix, sur fond d'images venues  du monde ou de la montagne de Vézelay, emmène l'auditoire dans  une marche hors du temps, le temps qui pourtant rythme leur mouvance, y compris quand elle en perdent les repères. Sans religiosité particulière, mais en quête des autres et de soi.

Les chants Grégoriens, les cithares, les voix d'Iran ou de Bamako sont à la fois le fond sonore et l’écho de leur périple.  Sylvie Massart et Florence Archimbaud  ne sont pas tentées par l'ailleurs, et pas en rupture : elles reviennent à leurs amis, à leur famille, pour mieux repartir. Elles disent que le voyage peut être immobile, et dans tous les cas démarre en bas de chez soi.

Laissons le dernier mot à Marguerite Yourcenar  dans ses Mémoires d'Hadrien : "Peu d'hommes aiment longtemps le voyage, ce bris perpétuel de toutes les habitudes, cette secousse sans cesse donnée à tous les préjugés"

Elles citent volontiers ce passage, mais justement, elles sont deux femmes à l'intense volonté. Restez à leur écoute : elles embellissent la vie, la leur, la vôtre.

Des liens très utiles :
http://www.detoursdumonde.sitew.com/#Livre.A

http://www.detoursdumonde.sitew.com/#DVD.B

Les commentaires sont fermés.